Panic de Lauren Oliver

« Les règles de Panic sont simples. Tout le monde peut participer. Mais il n’y aura qu’un seul vainqueur. » Carp, une petite ville minable de l’État de New York. Chaque été, tous ceux qui viennent de terminer le lycée peuvent participer à « Panic », une succession d’épreuves plus dangereuses les unes que les autres. L’enjeu est de taille : une cagnotte de plus de cinquante mille dollars. Personne ne sait qui a inventé ce jeu, ni qui en fixe les règles. Cet été, Heather entre dans la compétition par dépit amoureux, Elle pourrait, si elle gagne, quitter le mobile-home sordide où elle vit avec une mère paumée et droguée, et emmener avec elle sa sœur, Lily. Dodge, lui, a une autre raison de participer au Jeu de la Peur : venger sa sœur, qui a fini dans un fauteuil roulant, après une épreuve d’une précédente session de Panic. Manipulations, trahisons, révélations : cet été sera celui de tous les dangers.


   Après "Le dernier jour de ma vie"et la trilogie "Delirium", voici le nouveau bébé de Lauren Oliver... Autant dire que je l'attendais avec impatience ! Toutefois, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Au vu du résumé, beaucoup de gens le comparaient à Hunger Games. D'un côté, ça me faisait un peu peur (car bon une copie d'Hunger Games, bof quoi), et de l'autre j'étais rassurée car je savais que Lauren apporte toujours sa touche très personnelle. Au final, je n'ai qu'une chose à dire : ce livre et son jeu de la peur n'ont RIEN à voir avec Hunger Games. A vrai dire, si je devais faire un rapprochement avec un livre, ce serait plutôt avec "Le dernier jour de ma vie". Pas au niveau de l'histoire évidement, mais plutôt au niveau du style d'ambiance et de personnages.

   On suit l'histoire de Heather et de Dodge, deux participants au jeu qui ont chacun leurs raisons (bonnes ou mauvaises) de poursuivre l'aventure. Chaque chapitre est consacré à la vie d'un de ces deux personnages, et chacun apporte une note différente à l'histoire. Le tout est raconté à la troisième personne et quelques passages nous parlent même de Panic de manière générale, en se détachant des personnages.

   Je ne me suis pas réellement attachée aux personnages, mais par contre, je les ai trouvé intéressants et j'étais curieuse de voir comment ils allaient se sortir de leur situation. Quant a l'ambiance, elle est assez particulière. Il y a quelques moment de tensions mais aussi beaucoup de moments plus plats, comme du descriptif. De manière générale, le roman se lit très rapidement (par moment je ne me rendait pas compte des pages qui tournaient), mais j'ai trouvé certains passages assez long.

   Comme je le disais plus haut, on pourrait sans doute comparer cette ambiance a celle de l'autre livre de l'auteur, "Le dernier jour de ma vie". Néanmoins, j'ai largement préféré ce dernier à "Panic", qui m'a un peu déçue... A vrai dire, même si j'ai apprécié cette lecture, je m'attendais à beaucoup mieux, à plus de tension par exemple. Il en va de même pour le style, que j'ai trouvé nettement moins poétique que dans les autres romans de Lauren Oliver.

   L'intrigue est assez prévisible, sauf la fin qui m'a tout de même bien surprise, car je m'attendais à des événements différents (je ne peux pas vous en dire plus sans vous spoiler). Je regrette par contre que cette fin ne soit pas développée car je trouve que certaines choses auraient mérités une explication.

  Pour résumer, je dirai donc que "Panic" est une bonne lecture, mais ce n'est pas non plus un immanquable, comparé aux autres livres de l'auteur. C'est peut-être moi qui en attendais trop et qui ai trop comparé, vu que j'adore les livres de Lauren Oliver, mais c'est dommage. Et vous, si vous l'avez-lu, qu'en avez-vous pensé?



Libellés :