Starcrossed T1 - Amours contrariés de Josephine Angelini

   "C'était la nuit dans le pays aride. Hélène se mit en route. Elle aperçut quelqu'un, au loin, et pressa le pas.
   C'était Lucas. Tombé à genoux, il avançait, tâtonnant comme un aveugle, se coupant les mains sur les pierres tranchantes.
   Il avait si peur qu'il n'osait pas se redresser. Hélène comprit qu'il la suppliait de le laisser là. Mais elle savait qu'elle ne devait pas, sinon il ne quitterait jamais le pays aride. Malgré ses pleurs, elle l'obligea à se lever et à marcher."


   Hélène mène une vie tranquille avec son père jusqu’au jour où les Délos s’installent sur l’île. La jeune fille est rapidement attirée par le beau Lucas, qui lui apprend que sa destinée est exceptionnelle. Hélas, ils ne doivent surtout pas s’unir, car leurs deux familles sont marquées depuis la nuit des temps par une terrible légende : Hélène et Lucas sont les réincarnations d’Hélène et Pâris, les héros maudits de la guerre de Troie. Si l’affrontement des deux familles reprenait, le monde moderne courrait à sa perte.

   Ce livre me tente depuis vraiment, vraiment, vraiment longtemps. Depuis la promo faite avant la sortie VO en fait (mai 2011). Une très belle couverture, un trailer et un résumé qui donnent envie et de très bonnes critiques, il ne m’en fallait pas plus Wink. Mais bon, je me suis dis, autant attendre la VF. Puis la sortie VF est arrivée, et j’ai pu gagner un exemplaire grâce à Pocket Jeunesse <3

    Alors ceux qui suivent ma page facebook régulièrement s’en doutent probablement: Ce fut une très bonne lecture, même si ce n'est pas un coup de cœur, j'ai tout simplement adoré! L’écriture est simple et fluide, peut-être un peu trop d'ailleurs car elle ne se démarque pas vraiment je trouve, pas de petite touche particulière à l'auteure, mais ce n'est peut-être qu'une impression...

    Je suis rentrée très rapidement dans l’histoire. Le sujet principal dans ce roman est l’histoire d’amour entre les protagonistes, mais j’ai beaucoup aimé tout ce qui les entourait, comme par exemple la mythologie grecque sur laquelle se base le récit. Je n’y connais pas grand-chose, donc il m’est difficile de dire si on suit la vraie mythologie ou si l’auteure la réinvente, mais c’était vraiment intéressant et ça apporte pas mal d'action à un livre qui ne porte à la base presque que sur une histoire d'amour Wink !

    Mais la romance reste tout de même le sujet principal. Ce que j’ai trouvé vraiment dommage, c’est que Lucas et Hélène ne sont pas des personnages vraiment marquant, qui font qu’on s’emballe avec eux, qui font battre mon cœur à 100 à l’heure tout au long de leur aventure. J’ai beaucoup aimé Lucas, mais je l’ai trouvé un peu simple, pas assez « fort », intense, si vous voyez ce que je veux dire. Pareil pour Hélène. C’est la seule chose qui empêche que ce livre soit un coup de cœur pour moi je pense, on ne ressent pas assez cette passion pour le lien entre les deux protagonistes !

    Une autre chose que j’ai par contre énormément appréciée dans ce livre, c’est les personnages secondaires. Je me suis beaucoup attachée à chacun d’entre eux : Claire, Hector, Ariane, Jason, Cassandre, Jerry, Cathy… Aucun d’entre eux ne fait office de figurant, chacun à son rôle, petit ou grand, à jouer dans l’histoire et j’ai aimé les découvrir ^^ Ils apportent un peu d'humour, d'amitié et de force à cette aventure Smile

    Une chose importante à savoir, c'est que le roman se termine sur un terrible cliffhanger. Tellement que s'en est presque énervant. Je trouvais que ça ne ressemblait pas vraiment à une fin. J'ai d'ailleurs tourné les pages plusieurs fois pour être sure que je n'avais pas manqué un épilogue ou quelque chose du genre, mais non, rien. Du coup, je suis plutôt contrariée lol, surtout que le tome 2, Dreamless, ne sort qu'en 2013 (il s'agit d'une trilogie.)

    En bref, une très bonne lecture que j'ai vraiment adoré et que je conseille aux romantiques, mais à qui il manque la petite étincelle qui en fait d'un livre un coup de cœur. Ou peut-être que j'en attendais trop, vu les critiques fabuleuses que j'avais lues Wink.

Chronique publiée en exclu sur le forum Bite me if you can.

Libellés : ,